Middle East Watch
La revue de presse alternative pour un Moyen Orient libre

avril 2017


Israël : la France "condamne vivement" la démolition de l’hôtel Shepherd

Le Monde - AFP

10 janvier 2011,


La France "condamne vivement la démolition de l’hôtel Shepherd, à Jérusalem-Est, en vue de la construction dune nouvelle colonie", un acte qui "fragilise la perspective d’un règlement durable du conflit", a déclaré lundi le ministère des Affaires étrangères.

"Les colonies, y compris celles de Jérusalem-Est, sont illégales au regard du droit international et constituent un obstacle à la paix. Il est impératif à cet égard que les parties s’abstiennent de toute provocation", a ajouté lors d’un point-presse le porte-parole du ministère, Bernard Valero, en rappelant des déclarations de l’Union européenne.

L’objectif d’un règlement durable du conflit israélo-palestinien est fragilisé car "Jérusalem est appelée à devenir la capitale des deux États, Israël et le futur État de Palestine", a aussi fait valoir le porte-parole.

Avant la France, l’Union européenne et les Etats-Unis avaient déjà condamné la démolition engagée par Israël de cet hôtel, un bâtiment historique situé au coeur d’un quartier arabe de Jérusalem-Est annexée. Israël a rejeté catégoriquement ces critiques.

L’ancien hôtel Shepherd a servi de résidence à l’ex-Grand mufti de Jérusalem Amine al Husseini, dans la partie orientale de Jérusalem annexée après son occupation en 1967. L’objectif est de construire sur le site des logements destinés à des colons juifs.


RSS 2.0 [?]

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9.0